Turkish Airlines : tout un équipage demande l’asile au Canada

Print Friendly, PDF & Email

En escale à Toronto après un vol depuis Istanbul, tout un équipage de Turkish Airlines a demandé l’asile au Canada, apparemment pour une raison économique et non politique.

Les faits remontent au 18 août, selon le site turc Airport Huber, et sont depuis confirmés par le président de la Fédération des agents de Turkish Airlines, Satchkin Kocak. Les membres d’équipage du vol ont abandonné leurs cartes d’identité et passeports dans leurs chambres d’hôtel à Toronto pour se rendre à l’immigration canadienne et demander l’asile.

« En tant que membre de compagnie aérienne nationale [turque], je ne salue pas le départ soudain de l’équipage. Ils auraient dû démissionner et partir« , a estimé Satchkin Kocak, expliquant la fuite de l’équipage par la détérioration des conditions de vie en Turquie. « De nombreux employés, y compris des pilotes qui ont pris des congés sans solde pendant la période de l’épidémie de Coronavirus, ont migré » à l’étranger, a-t-il-ajouté.

Selon le site Airport Huber, si les cas de demandes d’asile sont rares, de plus en plus d’employés de Turkish Airlines migrent vers des pays d’Europe de l’Ouest qui n’exigent pas de visa et y travaillent comme chauffeurs, caissiers et serveuses.

Source : air-journal

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.