Embaló au sommet de la CEDEAO : “nous devons dire la vérité à Alpha Condé, il n’avait pas le droit de fermer les frontières”

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion du sommet des chefs d’Etats de la CEDEAO tenu au Ghana ce samedi, la Guinée et le Sénégal ont signé un accord de coopération militaire pour l’ouverture des frontières entre les deux pays.

Le président de la Guinée-Bissau a profité de l’occasion pour dire ses quatre vérités à son homologue guinéen Alpha Condé avec qui il entretient des rapports tendus depuis son élection.

Umaro Sissoco Embaló a indiqué qu’Alpha Condé n’avait pas le droit de fermer les frontières avec le Sénégal, la Sierra-Léone.

« Merci beaucoup Monsieur le président Nana. Je regarde ici mais personne ne comprend parce qu’il n’y a pas de guerre entre le Sénégal et la République de Guinée. L’esprit d’amitié de la CEDEAO, nous devons dire la vérité au président Alpha. Il n’avait pas le droit de fermer les frontières avec le Sénégal, la Guinée-Bissau et la Sierra Leone. Je n’enverrai jamais des ministres pour signer ces types d’accord », a martelé Umaro Sissoco Embaló avant d’être stoppé net par Nana Akufo-Addo, le président ghanéen.

Avant le Sénégal aujourd’hui, la Guinée et la Sierra Leone avaient signé il y a quelques mois des accords pour la surveillance de leurs frontières.

La Guinée a fermé ses frontières avec le Sénégal, la Guinée-Bissau et la Sierra Leone à l’approche de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier pour dit-on, des raisons sécuritaires.

Sadjo Bah

1 Commentaire
  1. SAAM 7 jours il y a
    Repondre

    Le Pétit president Bissau Guinéen est très naïf et n’a rien compris avec ses arrogances alors que son conseiller , son maître, son complice, MACKY SALL est entrain de revenir sur sa decision après plusieurs mois de refus (comme lui Amballo) en acceptant de signer une cooperation militaire de patrouille à nos frontières communes.
    Cette signature précède la ratification de cette décision par les 2 assemblées nationales respectives.
    ==> Tu considère quelqu’un comme ton grand (ton modèle) — MACKY SALL;
    ==> Il est dans la même position que toi (Réfus d’accepter la proposition de la Guinée)
    ==> Il se desolidarise de toi et vient signer cet accord avec le Grand PRAC (qui reste intrangisant sur sa décision)
    ==> Il vient signer cet accord lors d’un sommet de la CEDEAO
    ==> Toi microbe (visible seulement à l’aide d’un microscope), tu utilise ce même sommet où ton Grand Macky Sall s’est dedit pour venir raconter des anneries contre le PRAC.
    ==> Cela montre ton naïveté et ta meconnaissance de la fonction presidentielle;
    ==> Ton Macky Sall même a pitié de toi. Fourmi.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.