Un corps sans vie retrouvé à Dounet (Mamou) : « il a été battu à mort » (maire)

Print Friendly, PDF & Email

Un jeune garçon venu de la Côte d’Ivoire, pour fêter la Tabaski à côté de ses parents au village, a été retrouvé mort le lendemain de la fête de l’Eid-El Kébir dans le district de “Diatabaya” relevant de la sous-préfecture de Dounet à 30 Km de la ville de Mamou. 

Le corps sans vie d’Abdoulaye Diallo, marié, a été retrouvé au bord de la route menant de chez sa femme avec laquelle il n’était pas en bons termes, nous apprend-t-on. C’était le mercredi 21 juillet. À côté  du corps, il se trouvait une ficelle. Et d’après le médecin, il s’est fait cogner au niveau de la nuque. Ce qui atteste qu’il s’agit probablement d’un meurtre. 

Interrogé par Médiaguinée.com ce vendredi 23 juillet, le maire de la commune rurale de Dounet, Thierno Bemba Diallo, connu sous le pseudonyme de “Bems”, a laissé entendre ceci : « C’est au lendemain de la fête que le président du district de “Diatabaya” et le chef secteur sont venus chez le sous-préfet, déclarant qu’ils ont retrouvé un corps sans vie dans leur juridiction, au bord de la route. Aussitôt informé, je me suis rendu là-bas en compagnie des services de sécurité et de la protection civile et la brigade de recherche. Après une première enquête et une première analyse du médecin-chef du centre de santé, ils ont transporté le corps au centre de santé de la commune rurale de Dounet. Et après avoir revu le corps, il a déclaré que le jeune a été battu à mort.», a-t-il expliqué. 

Pour finir, dit-il, la suite des enquêtes est prévue aujourd’hui à Mamou. « Nous nous apprêtons pour Mamou comme ça, parce que la brigade de recherche avait laissé une consigne, qui était d’emmener à Mamou l’épouse du garçon et son beau père et les membres de la famille du défunt pour la suite de la procédure.» 

Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.