Un dermatologue met en garde: “désinfection des mains et froid provoquent des problèmes de peau”

Print Friendly, PDF & Email


On l’a tous retenu : une bonne hygiène des mains est l’un des cinq meilleurs moyens pour lutter contre la propagation du coronavirus. Nous avons donc tous recours à l’eau et au savon, mais aussi au gel hydroalcoolique afin d’éviter de transmettre le virus par contact. Or celui-ci, utilisé avec excès et alors que le temps se refroidit, peut être néfaste. “Si vous êtes sujets à l’eczéma et à la peau sèche, ce gel hydroalcoolique dessèche encore plus”, explique le dermatologue Jos Vanhee. Il donne quelques conseils pour que le gel reste un atout.

Les flacons de gel hydroalcoolique, qu’on se gardait parfois bien d’utiliser jadis, font désormais partie intégrante de notre quotidien. Et pour cause, alors que se laver les mains régulièrement est indispensable pour enrayer l’épidémie de coronavirus, nous n’avons pas toujours un robinet et du savon à disposition. Le gel, lui, s’emporte partout et trône dans tous les lieux publics. Efficace pour éliminer les particules virales, on se doute aussi, ou on remarque déjà, qu’il peut susciter un certain inconfort cutané. Le dermatologue Jos Vanhee confirme et explique… (lire la suite de l’article sur 7sur7 en cliquant ici)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.