Un policier américain abat un individu noir non-armé de 7 balles dans le dos, devant ses trois enfants

Print Friendly, PDF & Email

Si le contexte des faits reste à déterminer précisément, des heurts ont rapidement suivi cette potentielle nouvelle bavure policière à Kenosha, dans le Wisconsin. Jacob Blake n’était en effet pas armé, et ne se comportait pas dangereusement sur les images, devenues virales, qui alertent la Toile. Et qui, attention, peuvent heurter la sensibilité.

Le débat sur les violences policières fait plus que jamais rage aux Etats-Unis, près de trois mois pratiquement jour pour jour après la mort de George Floyd.

C’est dans ce contexte que, la nuit dernière, un individu de couleur, non-armé, s’est fait abattre dans le dos par un policier. Sur les images (qui peuvent heurter la sensibilité) filmées sur place et devenues virales, qui ne rendent compte que d’un contexte parcellaire, l’individu tente de pénétrer dans un véhicule garé sur les lieux, au grand dam des policiers présents sur place qui lui somment d’arrêter. Le père de famille se déplace en marchant, et, sur les images qui circulent, ne semble pas particulièrement agressif. Il n’est pas armé.

C’est au moment où il tente de s’installer sur son siège conducteur qu’un agent tirera une salve de plusieurs balles dans le dos de l’homme de couleur, à bout portant. Sept balles auraient touché l’individu, identifié comme Jacob Blake par les autorités, selon des témoins.

Selon les premiers éléments qui font jour ce lundi, il est confirmé que les trois fils de Jacob Blake étaient présents dans le véhicule au moment où leur père s’est fait tirer dessus, devant leurs yeux donc.

Jacob Blake est aujourd’hui soigné dans un hôpital de Milwaukee, dans un état grave. Les faits se sont déroulés ce dimanche 24 août, à Kenosha, dans le Wisconsin.

Une enquête a été ouverte et confiée à une agence indépendante, selon la police de Kenosha (…)

lire la suite de l’article sur DH

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.