Un policier sauvé par son agilité d’une attaque d’un taxi auto 

Un taxi auto qui attendait le feu vert avant le rond point du commissariat central de police de Kaloum avec 2 passagers à bord ce jeudi aux environs de 15 HEURES , s’est senti menacé d’être rançonné par un policier qui lui demande en face (avec gestes ) de bien suivre la ligne (en rectifiant la position ).

Le taximan a brûlé les feux et a foncé sur l’agent. Ce dernier, promt, s’est reculé, évite l’attaque et donne à son tour un coup de poing sur la pare-brise (côté droit du conducteur) qui s’est écrasé sur la partie. Le taximan, furieux, en voyant sa propriété endommagée, un jeune la trentaine environ n’a trouvé que s’immobiliser à nouveau, sortir de la voiture et revenir vers le policier pour lui infliger le remboursement en haussant le ton, des dégâts sur la pare-brise.  S’en est ensuite suivie une discussion entre les deux camps pour dire lequel a eu tort dans ces agissements. Le policier était maintenant avec ses confrères qui étaient avec lui sur les lieux. 

L’ un des passagers a été remercié pour son intervention par les policiers et bousculé par le taximan :  » le taximan devrait abandonner par ce que c’est lui qui a provoqué en fonçant sur le policier en face qui à son tour s’est vengé en donnant le coup de poing. » 

Notons que les policiers n’avaient demandé que les papiers du véhicule après que le taximan a commencé à réclamer le remboursement.  Les deux parties se sont finalement rendues au siège de la police routière à la  cité des chemins de fer. 

Après tout, on peut dire que certains taximans et autres conducteurs de véhicules doivent reconnaître les forces de l’ordre sont des agents de l’Etat et qui, même en étant injustes (on ne le souhaite pas), alors DIEU est témoin et puissant en toute chose pour le jugement.

XÉLÉBRIZIM  DIALLO 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.