Un Premier ministre par intérim à la tête du Gouvernement : la Touche Goumou

La confiance du Président de la Transition le Colonel Mamadi Doumbouya a été portée sur le Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME Dr Bernard Goumou pour assurer l’intérim du Premier Ministre Mohamed Béavogui en déplacement en dehors du pays pour des raisons de santé. Depuis la publication du décret de sa nomination le 17 juillet 2022, le nouveau locataire du Palais de la Colombe imprime sa marque dans l’impulsion et la coordination de l’action gouvernementale.

Une approche pragmatique


Bernard Gomou n’a pas mis du temps à se démarquer, prouvant ainsi la réputation qui l’a devancé à son arrivée à la Primature. Avec calme et méthode, il impose son style obtenant en un laps de temps des résultats déjà visibles et perceptibles. Adepte du management participatif. Bernard Gomou est connu pour sa grande disposition à l’écoute, pour le sérieux qu’il instaure dans ses relations de travail et pour le respect qu’il accorde à ses interlocuteurs, quels qu’ils soient. Franchise, pragmatisme et dynamisme sont les maitres-mots qui reviennent lorsque vous écoutez les bruits de couloirs de la Primature. Les conseillers sont séduits et convaincus que leur boss temporaire sera à la hauteur des enjeux auxquels ils font face. Ces techniciens comptent s’appuyer sur le Premier ministre par intérim pour permettre à la Primature, à la suite des efforts de Mohamed Béavogui, de redorer son blason et assumer pleinement son rôle de dynamisation de la refondation de l’État ambitionnée par le CNRD.
De l’avis de ses collaborateurs, Dr Gomou est un leader-né qui force l’admiration de tous. Cette qualité n’a pas échappé au Chef de l’État, qui, dès le premier conseil des ministres qui a suivi sa nomination, n’a pas manqué de saluer le leadership de celui avec lequel il venait de lancer avec dextérité et efficacité la grande opération d’assainissement des îles de Kassa.

Définir clairement ses objectifs SMART


Dès son arrivée à ce prestigieux poste de responsabilité, le nouveau chef de Gouvernement par intérim s’est fixé six (6) priorités : l’assainissement, l’allègement du panier de la ménagère, la régulation de la fourniture de l’électricité et de l’eau potable, le soutien de l’administration à l’Intérieur du pays, l’amélioration des voiries urbaines pendant cette période hivernale et la lutte contre la spéculation sur le carburant.
Une feuille de route ambitieuse mais loin d’être insurmontable pour qui connait le parcours et la forte capacité de travail du colosse Gomou. Selon les premiers échos, à l’heure du mérite instauré par le CNRD, le Colonel Mamadi Doumbouya est loin d’avoir eu tort de donner sa chance à l’ancien dirigeant d’entreprise. En effet, en portant son choix ce jeune rompu aux tâches complexes pour conduire l’attelage gouvernementale, le président de la transition, a certainement dû s’appuyer sur les nombreux résultats obtenus par ce dernier, depuis qu’il dirige le département stratégique du Commerce, de l’Industrie et des petites et moyennes entreprises. Faut-il rappeler que le choix de Dr Bernard Gomou comme intérimaire de Mohamed Béavogui n’est nullement fortuit. Au regard du climat apaisé qu’il a réussi à instaurer au MCIPME et de son profil de rassembleur, bâtisseur et bosseur, c’est une prime à la jeunesse méritante que donne le Président de la Transition, car du haut de sa vingtaine d’années d’expériences managériales et de son brillant parcours scolaire et universitaire (toujours major de sa promotion et cinquième de la République), Bernard fait partie de cette nouvelle race de managers africains ambitieux et décomplexés.

Fort des résultats obtenus


Comment serait-il possible d’ailleurs de passer sous silence les nombreuses réformes engagées par le ministre Gomou en si peu de temps ? Pour rappel, c’est sous son management que les patronats guinéens empêtrés dans des querelles interminables ont pu taire leurs divergences pour privilégier l’intérêt supérieur des travailleurs et des entreprises guinéens pour enfin s’unir en créant la Confédération Générale des Entreprises de Guinée (CGE-GUI). Par ce coup de maitre, le fondateur de Lanala Assurances – une société d’assurance devenue incontournable dans le monde des affaires en Guinée – venait de réaliser l’un des vœux les plus chers au Colonel Doumbouya : Rassembler et voir les dirigeants guinéens parler d’une seule voix. C’est également sous son leadership qu’il a été possible en mars dernier d’élire les membres du comité exécutif de la Chambre de Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat de Guinée (CCIAG) pour la première fois depuis 18 ans. Il a également réussi depuis son arrivée au Ministère du Commerce, malgré un contexte international difficile, à éviter la flambée des prix de certains produits de première nécessité à savoir : l’huile, le sucre, le riz, etc. notamment durant le mois saint de ramadan, période de prédilection des spéculateurs pour faire plus de profits sur le dos des Guinéens.

L’esprit d’équipe


A la tête et au sein du gouvernement, Bernard Gomou privilégie toujours l’esprit d’équipe. Pour lui, l’équipe Béavogui doit faire preuve d’intelligence collective, les préoccupations sectorielles ne trouveront des solutions idoines que lorsque de meilleures stratégies communes seront identifiées et mises en œuvre pour le bonheur de tous.
En patriote déterminé et averti, son plus grand souhait est de rendre son pays compétitif en s’appuyant sur le grand potentiel humain et naturel de la Guinée. Sur la voie du succès qui lui est promis, d’ores et déjà, il peut compter sur le soutien du Colonel Doumbouya qui fait confiance en la capacité de la jeunesse guinéenne à se transcender et tout donner pour la réussite de la transition en laissant une trace indélébile dans la marche de la Guinée vers le mieux-être de tous les Guinéens, sans exclusive.


Un Ministre réformateur


Bernard Gomou est arrivé à la Primature avec des résultats éloquents glanés dans son département. Ceux qui fréquentent les couloirs du MCIPME attestent de la cohésion qui y règnent, une entente émanant du système de gouvernance instauré par le ministre. Les règles de jeu sont définies à l’avance et chaque responsable connait ses attributions et prérogatives et s’emploient à les respecter pour le bien de tous et du département. Cette entente a facilité l’obtention de résultats tels que la participation brillante et remarquée de la Guinée à l’Exposition Dubaï 2020 avec le pavillon de notre pays qui y a raflé le prix argent pour sa thématique. La deuxième édition du Guinea Investment Forum GUIF est venu consolider la nouvelle place de la Guinée dans le monde. L’équipe Gomou travaille actuellement à l’élaboration du code des investissements avec la mise en place d’un comité technique de suivi des investissements. Une grande première. Que dire de la rédaction en cours du projet de loi portant sur le Contenu local actuellement en rédaction. Cette loi devrait permettre le développement d’une offre intérieure et d’un réseau d’approvisionnement durable en bien et services pour tous les secteurs de l’économie nationale, toute chose chère au Colonel-Président Mamadi Doumbouya.
Une gestion responsable des derniers troubles à l’ordre public
Avec le recul et le sens de responsabilité qu’on lui connait, le jeune et sémillant Premier Ministre par Intérim a séduit plus d’un dans son approche dans la gestion des événements de fin juillet 2022. D’abord en demandant que des points réguliers lui soient faits par les Ministres de la Sécurité et de la Justice, en exigeant que toute la lumière soit faite sur les cas de morts et sur les violences subies par les populations et les pertes matérielles. Choqué, comme l’opinion nationale et internationale par la présence des enfants dans les manifestions, Dr Gomou n’a pas manqué de féliciter les forces de l’ordre pour leur professionnalisme et pour avoir, par moments, pris la sage décision de se replier face aux agressions qu’elles subissaient afin d’éviter des confrontations qui allaient causer des dégâts regrettables. Au chevet des forces de l’ordre blessées, le Premier Ministre par Intérim a salué leur courage et leur détermination à protéger les citoyens et leurs bien et leur détermination à rétablir l’ordre public.

Mamadou Sidibé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.