Un remède contre le virus respiratoire syncytial a été trouvé

Print Friendly, PDF & Email

Après plus de 50 ans de recherche, un remède a enfin été trouvé contre le virus respiratoire syncytial (VRS), seconde cause de mortalité infantile, rapporte De Morgen lundi.

Le réseau de laboratoires de Sciensano diagnostique chaque année environ 7.000 cas d’infection au VRS en Belgique. Ce virus, qui occasionne une infection pulmonaire grave, peut être anéanti grâce à une seule injection d’un anticorps qui reste assez longtemps dans l’organisme, si bien qu’un nouveau-né est protégé durant un an.

“Cela change tout”, explique le pédiatre et infectiologue Louis Bont de l’hôpital universitaire d’Utrecht (Pays-Bas), au sujet des résultats d’une enquête internationale menée dans 23 pays.

Le nouveau médicament pourrait permettre d’économiser beaucoup d’admissions à l’avenir, estime M. Bont, qui n’a pas participé à l’étude. Pour savoir si l’anticorps est efficace chez tous les enfants, l’étude est désormais répétée chez des enfants en bonne santé qui ne sont pas nés prématurément.

Source : Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.