Un think tank tanzanien accuse le régime algérien de falsification d’un communiqué sur l’expulsion de la «rasd» de l’UA

Print Friendly, PDF & Email

Dans un communiqué, le think tank Tanzania Peace Foundation (TPF) par la voix de son Président dans lequel il a démenti les allégations mensongères  et immorales du document fabriqué de toutes pièces par le régime algérien et diffusé par l’agence officielle de presse algérienne APS concernant le communiqué de Dar Essalam sur l’exclusion de la pseudo-rasd.

En effet, l’APS a diffusé un faux document élaboré par la junte algérienne contraire à la déclaration issue du séminaire de Dar Essalam sur l’exclusion de la pseudo-rasd de l’Union Africaine.

Cette manipulation grossière du document, diffusée par l’APS pour semer le doute, dénote la basse manipulation du régime algérien.

M.SADIKI GODIGODI en tant que président de la Tanzania Peace Foundation dénonce l’imitation de sa signature ainsi que l’inauthenticité du cachet sur le document falsifié, attribué à Tanzania Peace Foundation lors de la conférence qui s’est tenue le samedi 16 décembre 2021 au Hyatt Kilimandjaro à Dar Es-Salaam, avec la participation de l’Institute of Peace and Conflict Studies (IPCS).

Ce séminaire a réuni plusieurs dizaines de participants et d’experts venus entre autres, du Rwanda, du Kenya, des Iles Comores, du Burundi, de la Tanzanie, de l’Ouganda, du Mozambique et de l’Afrique du Sud.

Dans leurs interventions, ces experts, universitaires, membres de Think-Tanks, chercheurs et éminentes personnalités politiques africaines ont été unanimes à plaider pour l’expulsion de la chimérique république sahraouie « rasd » de l’Union Africaine. 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.