Connect with us

Politique

Un (très) proche de Dadis et allié (électoral) de Sidya crache sur la Constitution : ‘’elle est boiteuse’’

Plus 2020 approche, plus les convictions se rapprochent. Idriss Chérif, ancien ministre du capitaine Dadis et pourfendeur en chef du régime d’Alpha Condé a comme tourné casaque. Dans une vidéo qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux, allié électoral (2015) de Sidya Touré a, depuis Abidjan, craché sur le débat constitutionnel en cours en Guinée. Idriss Chérif – dont le rôle au sein du CNDD -organe qui a renversé le régime de Lansana Conté en décembre 2008- n’est plus à démontrer, déclare qu’il ne rentrera pas dans un débat de troisième mandat.

Idriss Chérif avec Sidya Touré à Abidjan

« Qu’il y ait 3è mandat ou pas, moi je pense que c’est un faux débat. Les gens doivent se concentrer sur leurs partis pour voir ce qu’ils doivent faire en 2020 », lance-t-il. Réaction…

« (…) A l’ensemble du peuple et des partis politiques, nous devons apporter la paix. Les gens sont focalisés sur ce qu’on appelle un 3e mandat du président de la République. Moi, je ne rentrerai pas dedans. Qu’il y ait 3è mandat ou pas, moi je pense que c’est un faux débat. Les gens doivent se concentrer sur leurs partis pour voir ce qu’ils doivent faire en 2020. Nous avons une constitution qui est boiteuse, elle n’a jamais été soumise à un vote référendaire. Donc, elle doit être toilettée normalement. Que ça soit moi, si je suis élu je vais la faire toiletter, si mon frère et ami Cellou vient au pouvoir, il va la faire toiletter, si mon grand-frère Sidya Touré arrive, il va la faire toiletter. Donc, c’est une constitution qui va être toilettée. Si Alpha arrive à toiletter cette constitution, normalement pour les Guinéens pas pour lui, mais ça va, il n’y a pas de problème. Il ne faudrait pas que ça soit un problème politique mais national. Mais si maintenant la politique veut se mêler dedans, c’est ce qui va créer des problèmes. Nous n’avons besoin que plus de paix en Guinée, plus de cohésion sociale, plus d’amour des uns et des autres. Que nous ne prenions pas position contre X ou Y.  Il y a un gouvernement qui est là, mis en place par le professeur Alpha, laissons ce gouvernement faire son travail jusqu’à la fin de son mandat. Après ce mandat, le peuple peut s’exprimer sur le mandat du président. (…) ».

Lire ci-dessous, la vidéo…

https://www.facebook.com/idriss.cherif.3/videos/2730239003660002/

Noumoukè S.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook