UN75 : le système des Nations Unies (SNU) en Guinée appelle à une participation plus inclusive et plus globale 

Print Friendly, PDF & Email

Le Système des Nations Unies en Guinée a animé ce samedi 25 juillet un point presse sur le lancement du dialogue dans le cadre de l’initiative UN75. Une initiative de dialogue mondiale à l’occasion des 75 ans de l’ONU dont le but est de récolter toutes les voix possibles en vue d’une participation plus inclusive et globale face aux défis que rencontre le monde afin de la construction d’un monde plus meilleur.

Il s’agit d’une initiative lancée par le secrétaire général des nations unies Antonio Guterres qui selon le représentant résident du système des Nations Unies en Guinée Vincent Martin a une portée unique.

« C’est une initiative très particulière, unique puisqu’il s’agit d’un dialogue mondial comme il y en a jamais eu jusqu’à présent pour récolter toutes les voix possibles dans le monde entier, dans les zones même les plus reculées pour avoir une participation la plus inclusive et la plus globale possible sur les défis que nous rencontrons aujourd’hui et le monde que nous voulons construire demain. Donc c’est une initiative qui a été lancée par le secrétaire général des nations unies et qui encore une fois a une portée unique, premier dialogue mondial qui cherche à entendre les voix de toutes et tous sur le monde que nous voulons construire ensemble. Le monde que nous voudrions voir aussi émerger en 2045 qui sera aussi l’année du centenaire des Nations Unies. Vous n’êtes pas sans savoir que l’humanité est à la croisée des chemins et nous devons faire face à un certain nombre de défis qui sont incroyables, énormes, qui sont les changements climatiques, qui sont la pauvreté, les inégalités, les crises, les conflits et vous vous rendez bien compte qu’il est nécessaire de repenser à l’ensemble de ces problématiques ensemble et aussi de donner toute la portée qu’il est nécessaire au multilatéralisme qui aujourd’hui a tendance à être bafoué justement par un désir de repli sur soi-même face à toutes ces crises et face à tous ces défis. Or la solution ne réside pas dans le repli sur soi-même mais réside sans la collaboration, dans la coopération, dans le travail ensemble et comme on dit dans les Nations Unies, unis dans l’action », a-t-il expliqué.

Face à tous ces défis, Vincent Martin dit craint que les objectifs de développement durable que se sont fixés les Nations Unies ne soient atteints si aucune solution n’est trouvée

« Voilà les défis que nous pouvons rencontrer et nous devons trouver des solutions. C’est-à-dire qu’il n’y aura plus de pénurie d’eau, plus de pénurie alimentaire et donc plus de conflit et donc ces conflits emmèneront un effet spiral. C’est sur ce constat que centrent les objectifs de développement durable, l’agenda 2030 mais aussi la refonte du système des Nations Unies qui a pour vocation de faire en sorte que le système des Nations Unies soit plus efficace, plus argile, plus rapide à répondre à ces questions et le plus proche possible des préoccupations des citoyens et des citoyennes, des gouvernements, des institutions, qui sollicitent notre aide ou que nous accompagnons dans leur développement. Face à la forme de ces défis, il ne reste plus que 10 ans pour atteindre les objectifs de développement durable de 2030. On s’était fixé un agenda extrêmement ambitieux. 5 ans sont déjà passés, il reste 10 ans et certains des indicateurs et certains des objectifs de développement durable, au nombre de 17, non seulement risquent de ne pas être atteints mais qu’on voit parfois même dans la mauvaise direction. D’où l’idée de cette décennie d’action entre 2020 et 2030 qui a pour vocation sur la base de cette concertation, et des premières analyses qui sont faites. Où sommes-nous aujourd’hui dans l’atteinte de ces objectifs de développement durable ? Quelles actions il faut mettre en place pour rectifier le tir ? Et comment accélérer le processus vers un développement plus durable, vers plus de paix, de solidarité dans le monde ? », s’interroge-t-il.

Le but de cette initiative UN75, informe M. Martin est de créer un monde plus solidaire en cette période de grands défis où tout un chacun est appelé à apporter sa partition en donnant sa voix pour répondre aux contraintes et proposer des solutions.

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.