Une campagne historique de vaccination en Europe (Par Dr Pierrette Herzberger-Fofana)

Print Friendly, PDF & Email

L’Europe démarre une vaste campagne de vaccination qui marque une date historique dans l’histoire de l’humanité.

Depuis ce week-end, la vaccination contre le virus de la Covid 19  a commencé  en Allemagne et dans d’autres pays de l’Union européenne. Une femme âgée de 101 ans a été la première personne à être vaccinée à Berlin, suivie d’une autre retraitée en Bavière âgée de 102 ans. Elles sont ainsi parmi les premières personnes à recevoir une seringue avec le vaccin de la société allemande de Mayence Biontech et de son partenaire américain Pfizer.

En Italie, une infirmière de 29 ans qui est devenue dimanche la première femme italienne à être vaccinée, a déclaré qu’elle ressentait “une grande fierté” et une grande responsabilité pour ce privilège. Alors que l’Italie donne la priorité à la vaccination du personnel  de la santé dans la première phase, en Espagne et en France, les résidents des maisons de retraite ont été les premiers bénéficiaires du vaccin. Ainsi une femme de 78 ans a été la première á recevoir le vaccin en France.

La campagne de vaccination se déroulera en plusieurs étapes selon le plan du gouvernement allemand.

Les personnes âgées de plus de 80 ans seront en premier lieu vaccinées ainsi que le personnel soignant des maisons de retraites et le corps médical qui sont considérées comme personnes à risques.

Il a fallu prioriser afin que les personnes vulnérables soient d’abord prises en considération. Cette priorisation ne leur donne aucun privilège puisque tous doivent continuer à porter le masque et respecter les gestes barrières jusqu’à ce que la majorité de la population soit vaccinée.

Le vaccin n’est pas obligatoire mais toutes les institutions recommandent vivement de le faire  afin d’arrêter la pandémie qui sévit.

Dans le même temps, on s’inquiète de plus en plus d’une propagation rapide du coronavirus mutant récemment découvert en Angleterre, qui a également été détecté dans les autres pays de l’Union européenne. Les scientifiques réclament à présent un confinement renforcé et coordonné dans toute l’Europe afin d’éviter une troisième vague.

Le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn  a déclaré dimanche sur Twitter que le début des vaccinations était porteur d’espoir et de confiance. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a qualifié le lancement de la vaccination à l’échelle de l’Union Européenne un moment d’unité.

L’année 2020 plus qu’insolite s’achève sur une note d’espoir. Elle aura été marquée par un élan de solidarité intergénérationnelle et envers le personnel soignant. Avec le vaccin les chances de pouvoir éradiquer la pandémie semblent réelles.

Dr. phil.  Pierrette Herzberger-Fofana

Mitglied des Europäischen Parlaments (MdEP)

Députée au Parlement européen

1 Commentaire
  1. Loozap 6 mois il y a
    Repondre

    C’est une fierte d’avoir enfin un vaccin disponible. Nous attendons avec impatience larrive du vaccin en guinee.
    En attendant nous continuons la mobilisation avec les masque et les messures barrieres.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.