Une femme de 21 ans est morte à cause de cette tradition absurde et interdite

Print Friendly, PDF & Email

Dans certaines régions du Népal, les femmes ne peuvent pas rester dans le domicile familial pendant leurs règles.

Pratiquée dans l’Ouest du Népal, la tradition du “chaupadi” a été officiellement interdite en 2005 mais de nombreuses femmes hindoues sont encore contraintes de la suivre. Durant leurs règles, elles sont considérées comme “impures” par leur communauté. Elles ne peuvent pas rester dans le domicile familial et doivent dormir dans de petits abris qui ne les protègent souvent pas du froid et de la pluie. On leur interdit aussi de toucher les hommes, les enfants, le bétail, les arbres fruitiers et les livres.

Selon les informations de The Associated Press, le corps sans vie d’une jeune femme de 21 ans a été retrouvé lundi dernier dans un village des montagnes. Elle est morte asphyxiée après avoir allumé un feu dans sa hutte pour tenter de se réchauffer, a précisé un administrateur du gouvernement népalais, Tul Bahadur Kawcha. Depuis l’an dernier, une nouvelle loi punit ceux qui forcent les femmes à suivre cette tradition ancestrale. Ils risquent trois mois de prison ou une amende de 3.000 roupies (24 euros).

Source : 7sur7

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.