Une stèle en mémoire de 11 Guinéens et restitution des cases de Belle-Vue : deux actes d’élégance, de sagacité et de maturité (Mandian Sidibé)

Print Friendly, PDF & Email

🛑Par Mandian Sidibé🛑UNE STÈLE ÉDIFIÉE AU LIBERIA POUR HONORER LA MÉMOIRE DE ONZE GUINÉENS ET RESTITUTION DES CASES DE BELLEVUE : DEUX ACTES D’ÉLÉGANCE, DE SAGACITÉ ET DE MATURITÉ

LES PRESIDENTS SE SUCCÈDENT EN GUINÉE MAIS NE SE RESSEMBLENT PAS : LE COLONEL DOUMBOUYA EST UNE EXCEPTION DANS LA POSITIVITÉ

《Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années》, apprend-on d’une assertion. En effet, les Guinéens ne cessent de se questionner, au jour le jour, pour dénicher les sources d’inspiration du jeune Colonel-Président, qui préside, avec brio, aux destinées de notre pays, depuis le 5 septembre 2021, tant et si bien que les actes posés par l’homme providentiel émanent d’une sagesse indescriptible, doublée d’une finesse incommensurable.

Le jeudi 8 décembre 2021, qui des Guinéens, n’a-t-il pas été agréablement surpris, concomitamment joyeux et soulagé, de suivre sur les antennes de la RTG, l’inauguration de la stèle réalisée par le CNRD, sous la clairvoyante direction du Colonel Mamadi Doumbouya, pour honorer la mémoire de onze Guinéens, principalement des militaires, victimes du crash controversé d’un avion guinéen, en 2011, aux abords de l’aéroport de Monrovia (Libéria) ? Ladite stèle a été édifiée, sur le lieu exact du crash et sur une portion de terre libérerienne désormais acquise par la Guinée, consécutivement à de négociations réussies entre les autorités des deux pays voisins.

Cet acte sublime, posé de l’autre côté de nos frontières, par le Colonel Mamadi Doumbouya, ne saurait laisser indifférente la conscience collective des Guinéens de tous bords confondus, en raison de son sens tout aussi symbolique qu’historique.

Tenez ! Vingt-quatre heures après l’inauguration de la stèle érigée sur le sol libérerien en la mémoire de onze de nos braves compatriotes, toujours venant du même Colonel Mamadi Doumbouya, un autre acte aussi important que les précédents et toujours guidé par la même sagesse et la même grandeur d’esprit, est posé, via un décret, rendu public, le vendredi 10 décembre 2021, consacrant la restitution officielle des « Cases de Bellevue » à la famille de feu Président Ahmed Sékou Touré, alors que tous les autres présidents qui se sont succédé au faîte de l’Etat Guinéen, du 3 avril 1984 au 4 septembre 2021, avaient confisqué les cases supra-citées.

Cette magnanimité du Colonel-Président, qui revêt une exceptionnelle portée historique, rétablit ainsi, dans la plénitude de leurs droits, les héritiers de feu Ahmed Sékou Touré (Père de l’indépendance guinéenne), par ailleurs Président de la République de Guinée du 2 Octobre 1958 au 26 mars 1984. Une grosse plaie béante vient d’être pansée, à travers la réparation d’une injustice flagrante, qui n’avait que trop duré pendant plusieurs décennies.

On le dira jamais assez : Avec Son Excellence le Colonel-Président Mamadi Doumbouya, c’est la Guinée et les Guinéens qui gagnent…

Mandian SIDIBE
Journaliste, Ancien Directeur Général de la radio « Planète FM »

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.