Université de Labé : enseignants et étudiants aux anges après la levée de la grève

Print Friendly, PDF & Email

Après une semaine du mot d’ordre de grève des enseignants des universités publiques du pays lancé le 22 janvier dernier, les cours ont repris ce vendredi, 29 janvier 2021 après la suspension du mot d’ordre de grève.

Cette reprise des cours ce vendredi, 29 janvier 2021 dans toutes les institutions d’enseignements supérieures publiques du pays après une semaine de grève des enseignants dans ces universités réjouit les étudiants de L’Université de Labé.

Cet étudiant en licence 2 MIAGE, trouvé dans l’enceinte de l’université n’a pas caché sa satisfaction.

« Je suis content de la reprise, c’est difficile de rester non seulement à Hafia si on n’étudie pas en plus sa fait une semaine on a pas étudier. Depuis jeudi, ce mouvements de grève a commencé donc je suis content de la reprise », explique Mamadou Oury Barry.

Même sentiment de satisfaction chez Saliatou Diallo, étudiante en Economie licence L2. « Nous sommes très heureux  parce que rester à la maison sans rien faire, même si on fessait des révisions entre ami, mais il y a une grande différence. Mais vu la reprise des cours, je suis contente puisque comme ça, nous allons avancer dans les programmes », explique la demoiselle.

Du côté des enseignants grévistes, la promesse faite par le gouvernement quant à l’ouverture d’un couloir de négociation est l’une des garanties qui les poussent à suspendre leur grève. Abdoul Karim Diallo est le premier secrétaire chargé à la syndicalisation au sein de la SNAESURS de Labé.

« Je suis dominé par un sentiment de satisfaction. D’abord, du fait que la grève a été largement suivie par  les enseignants  dans toutes les institutions d’enseignement supérieurs. Deuxièment, nous avons à travers cette grève obtenue certains points  de revendications. Aujourd’hui, la grève est suspendue et hier, il y a eu une autre rencontre entre nos représentants au niveau national, nous avons obtenu de l’inspecteur général du travail, d’un couloir de dialogue dès que le gouvernement sera meublé », rappel-t-il.

Il faut noter que la grève des enseignants des universités lancée la semaine dernière, a été largement suivie dans les institutions d’enseignements supérieures du pays.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.