Université Mercure International : les étudiants formés sur la thématique “Institutions publiques et Emploi des jeunes”

Print Friendly, PDF & Email

C’est à l’initiative de Monsieur Niamey Diabaté, Inspecteur Général d’État à la Présidence de la République de Guinée et parrain de la promotion sortante, que  l’Université Mercure International (UMI) a, pour couronner la remise des diplômes de la 11ème  promotion sortante des ses étudiants, organisé ce jeudi 18 janvier 2021, au sein de leur université, un atelier de formation sur l’emploi des jeunes. Il était axé sur la thématique “Institutions publiques et emploi des jeunes” 

Le modérateur et parrain de cette promotion sortante, M. Niamey Diabaté, Inspecteur général d’État à la présidence de la République, a tenu à faire ce rappel : « J’intervenais toutes les fois pour cadrer le débat afin que les jeunes soient dans l’esprit de création d’entreprise. Nous avons besoin de cela et je pense que cela est également inscrit dans le programme du président de la République qui voudrait voir en son temps l’émergence des chefs d’entreprises jeunes. Aujourd’hui, il faut qu’on comprenne que le domaine de l’État n’est pas le domaine de création d’emplois. Le domaine de l’État c’est le domaine de consommation. La création de l’emploi, la création du bonheur c’est dans les entreprises, c’est dans le secteur privé. Ce que nous devons développer, c’est la culture de création d’entreprise. C’est la culture de création d’entreprise qui doit dominer la culture de l’art d’appartenir au secteur public. »

Mme Diariatou Diallo, conseillère à la Primature chargée de l’inclusion économique et sociale, paneliste, s’est penchée sur les modèles de réussite. « Je leur ai expliqué comment j’ai pu chercher à avoir des aptitudes professionnelles avant la fin de mes études, en m’inscrivant sur une dynamique associative qui est l’association internationale des étudiants en sciences économiques, qui est une plateforme internationale(…) Je leur ai conseillé ; au-delà de l’université, de pouvoir être ambitieux, d’aller plus loin, de se former, de s’informer, de pouvoir créer un réseau, qui va leur permettre d’être un produit consommable en découvrant leur potentiel, de pouvoir créer leur propre entreprise, d’auto-employer et employer d’autres personnes. », dira-t-elle.

Pour devenir entrepreneur, Mme Diariatou Diallo a conseillé aux étudiants d’avoir des aptitudes professionnelles. « Il faut se former, s’informer. Il faut connaître les établissements publics comme APIP, AGUIPE et connaître la vision du gouvernement, quelle est la réalité ici en Guinée et partout dans le monde. Aujourd’hui, ils ont eu la chance, la technologie est tellement développée. On peut se former soi-même à travers Google, à la maison et à distance. Mais il faut le réseautage. Les relations publiques sont très importantes. »

Fatoumata Binta Diallo, diplômée en communication, présente à cet atelier, a, au sortir de la salle, dit apprendre beaucoup de choses. « J’ai appris qu’étant des étudiants sortants, qu’on ne doit pas forcément dire qu’on doit être des fonctionnaires de l’État. Que nous pouvons nous-mêmes entreprendre, faire quelque chose de nous-mêmes (…) Moi déjà, étant étudiante, je faisais de l’événementiel. Du moment où je suis diplômée, surtout en communication, je vais vraiment me lancer dedans. Et comme tout à l’heure, on nous a signalé qu’il y a l’APIP ici et pour être entrepreneur, il faut récupérer le registre de commerce. Je vais vraiment récupérer ça pour faire de ma passion une entreprise. », s’est-elle réjouie.

Mme Chaloub Yolande Colle, Directrice département Appui des entreprises à l’APIP et M. Mao Keïta, conseiller à la primature chargé de l’économie numérique, panelistes, ont conseillé aux heureux récipiendaires de faire preuve de beaucoup de courage.  « N’hésitez pas à vous former, car celui qui a l’information a le pouvoir (…) La formation ne s’arrête pas, mettez-vous ensemble, partagez les idées. l’Université vous donne le minimum, le reste c’est à vous de l’apprendre. »

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.