URGENT- Balai Citoyen appelle le gouvernement à interdire toute ‘’rencontre à caractère ethnique et régionaliste’’ - Mediaguinee.org
Connect with us

Societé

URGENT- Balai Citoyen appelle le gouvernement à interdire toute ‘’rencontre à caractère ethnique et régionaliste’’

A la veille de la rencontre appelée par le Kountigui de la Basse Guinée Elhadj Sékhouna Soumah à Toumanyah (Dubréka), la Cellule Balai citoyen -dans un communiqué transmis à Mediaguinee- invite le gouvernement à interdire toute rencontre à caractère ethnique et régionaliste…

Appel au Gouvernement pour l’interdiction pure et simple de toute rencontre à caractère ethnique et régionaliste contribuant à creuser des faussées entre les ethnies et à créer un climat de mauvais voisinage entre les différentes communautés du pays.

La situation socio politique qui caractérise notre pays en ce moment et les agissements de certains responsables politiques et communautaires font que beaucoup de nos concitoyens dans  certaines localités vivent déjà dans un climat de méfiance et cette situation ne contribue davantage qu’à fragiliser le tissu social. L’organisation pendant ces périodes considérées comme fragiles, de réunions à caractère ethnique ou régionaliste  ayant pour objet la promotion d’une ethnie constitue un acte grave qui pourrait porter des préjudices irréversibles à la cohabitation interethnique dont la Guinée ne pourrait se départir.

Malgré ses  multiples appels auprès des acteurs à œuvrer dans les sens de l’amélioration des liens de voisinages de la paix et de l’entente entre les différentes ethnies du pays, le Balai citoyen a appris avec une immense déception la préparation d’une rencontre par les responsables de la coordination régionale de la basse côte  invitant les hauts cadres de l’Etat, des  administrateurs et élus locaux  issus exclusivement des ethnies de la basse côte , ceci dans l’esprit de réfléchir sur l’avenir de la basse côte.

Le Balai citoyen condamne cette initiative à connotation politique et ethnique  et dissuade les responsables de cette coordination à agir ainsi. Il rappelle que vu la fragilité qui caractérise la paix en Guinée, qu’aucune opportunité ne réside dans l’organisation de telle rencontre, car elle ne fera que contribuer à l’élargissement des faussées entre les communautés, la dégradation de la confiance et l’accentuation du repli identitaire.

Ainsi, nous appelons le gouvernement à agir immédiatement par l’interdiction pure et simple de cette démarche qui dans ses ambitions vise à affecter négativement les fondements de la république et mettre dos à dos les enfants d’une même nation. Nous prévenons le gouvernement que le laxisme face à ce genre de situation conduit l’Etat dans une anarchie ou les autres communautés se verront désormais dans une logique de se recroqueviller et agir ainsi au détriment de l’unité de la nation.  

Vu la période difficile que traverse le pays, les acteurs de la vie, de la nation à tous les niveaux doivent réfléchir et œuvrer à la préservation des acquis tels que le vivre ensemble et la cohabitation pacifique.

                                                                                                                Conakry le 29 Novembre 2018

                                                                                                                       Secrétariat Administratif

                                                                                                                             Mohamed Bangoura

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
2 Commentaires

2 Comments

  1. CONDÉ ABOU

    30 novembre 2018 at 5 h 32 min

    Dans toutes les régions de ce pays, il y a toujours des officines politiques obscures qui tirent les ficelles de la division inutile et du repli identitaire. Le drame c’est qu’elles tirent inutilement le pays vers le bas.

    Pendant les 24 années de son pouvoir, feu le Président Lansana Conté (que Dieu ait son âme au paradis éternel), a-t-il une seule fois parlé de rencontre des ressortissants de la Basse Guinée ? Jamais, il n’en a parlé.

    Qui dans ce pays, aurait osé présenter au Président Lansana Conté, un projet politique aussi absurde et régionaliste de bout en bout ? Personne.

    Rendons à César ce qui est à César, cette rencontre est une insulte à la mémoire du Président Lansana Conté.

    Depuis plus d’un siècle, du début de la période coloniale à aujourd’hui, même les Colons ont reconnu l’hospitalité légendaire des populations de la Basse Guinée, et leur sens de ce que les Anglo-Saxons appellent le melting-together, une métaphore qui signifie une fusion de nationalités, de cultures, et des ethnies.

    C’est la région qui a le plus fédérer et amplifier le brassage des ethnies, des cultures de la Nation Guinéenne. Personne ne pourrait le nier.

    En clair, quelle région du pays a été autant acceptée par toute la Nation comme la Basse Guinée en tant que centre de convergence, de la période coloniale à aujourd’hui ? Il n’en existe pas en dehors de la Basse Guinée.

    Quelle raison peut justifier une rencontre comme celle qui se profile actuellement et dans la conjoncture politique du pays d’aujourd’hui ?

    Que les 80% de la Guinée viennent s’installer en Basse Guinée, qu’est-ce que la Basse Guinée perdrait dans une telle hypothèse ? Rien du tout. Bien au contraire, elle s’enrichirait vite comme toutes les régions d’immigration dans le monde: Londres, New York, Los Angeles, etc…

    La force de la Basse Guinée, c’est son statut de melting pot et de rassemblement national, à l’image de plusieurs nations multi-ethniques dans le monde et surtout en Afrique.

    Le danger du discours régionaliste actuel, est que tôt ou tard, rien n’empêchera les esprits dans le pays profond d’évoluer très vite, et d’exiger un possible changement de capitale, exactement comme le Nigeria l’a fait en transfèrant sa capitale de Lagos à Abuja, au centre Nord du pays pour non seulement décongestionner Lagos mais également pour trouver un équilibre géo-politique entre les 36 Etats de la Fédération.

    Les 3 autres régions de la Guinée pourrait très bien l’envisager si les calculs identitaires actuels prospèraient pour prendre en otage les populations de la Basse Guinée dans un débat régionaliste inutile qui n’en vaut pas la peine. Pourquoi pas ?
    Qu’est-ce qui empècherait le transfert de la capitale de Conakry, vers le centre du pays ? Rien.

    Ne touchez pas aux fondements historiques et sociologiques qui ont permis à la Basse Guinée de devenir le point de rassemblement de tout ce pays. Aucune menace démographique ou identitaire ne pèse sur la stabilité de la Basse Guinée.

    C’est totalement absurde, contre-productif et dangereux pour la Basse Guinée d’abord et pour la cohésion d’un pays dont la population n’atteint même pas celle de la Ville de Lagos qui fait actuellement 23,4 millions d’habitants.

  2. Sylla

    30 novembre 2018 at 6 h 06 min

    Le discours ethnocentriste arrange d’abord ceux qui le pratiquent.
    Regardez ce vieux Sekhouna. Lui meme il l’a dit:il a ete Maire de Tanene depuis le temps de Sekou Toure’.
    Il a continue’ dans la meme position sous Lansana Conte’. Un obscur personnage.
    Cette nouvelle position fantoche de « Kountigui » le permet de sortir de l’anonymat. A plus de 80 ans.
    Il n’a jamais ete aussi important. Ces etats d’ame sont devenus une affaire de la Nation.
    Le discours de la division sert d’abord Sekhouna,avant de servir la Basse Cote,car ils braquent les projecteurs sur un illustre inconnu.
    Je demande la dissolution immediate de ces gangs de gerontocrates irresponsables.
    L’existence de ces sectes consacrent l’echec retentissant d’Alpha conde’ car ces elements n’auraient jamais ose’ sous Sekou Toure’.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo6 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers1 mois environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord