Urgent. Elie Kamano conduit à la Maison centrale

Print Friendly, PDF & Email

Poursuivi devant le tribunal pour des faits « injures et diffamation par le biais d’un système informatique » à la requête de l’ancien président de la feguifoot, Salifou Camara  » Super V », le reggaeman et politoque Elie Kamano a été placé sous mandat de dépôt, ce mercredi et conduit à la maison centrale de conakry. Et l’ affaire renvoyée au 30 juin prochain. 
Cité à comparaître sans succès à plus de deux reprises, Elie Kamano, en compagnie de son avocat s’est présenté à la barre, ce matin.  
Le prévenu et son avocat, Me Salifou  Béavogui ont demandé un renvoi de l’affaire pour mieux préparer leur défense.  Une situation à laquelle la partie civile représentée par Me Dinah Sampil et le procureur Sankhon se sont opposés. Puisque le mandat d’arrêt décerné contre l’artiste courait. Contrairement à ce qu’avait annoncé dans les médias le prévenu, le juge Mohamed Diawara  a profité de sa présence pour mettre à exécution sa décision.
Une décision qui a mis le reggaeman politicien dans tous ses états et il s’est opposé à son arrestation. Mais finalement il a été maîtrisé par la garde pénitentiaire qui l’a conduit à la Maison centrale. Et quant à son avocat, Me Béavogui il a quitté les lieux visiblement très abattu. 
Donc  Elie Kamano passera sa 1ère nuit à la Maison centrale de Conakry ce mercredi. En attendant d’être entendu le 30 juin prochain par le tribunal.
Elisa Camara

 +224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.