N’zérékoré : le journaliste Alexis Kolié convoqué suite à une plainte du ministre Nyankoye Lamah

Print Friendly, PDF & Email

Depuis le lundi dernier, le journaliste Alexis Kolié a reçu une convocation qui a été émise par le commissariat central de la police de N’zérékoré, principale agglomération au sud de la Guinée.

En effet, c’est le ministre Conseiller à la Présidence de la République, Nyankoye Edouard Lamah qui a porté plainte contre notre confère de la radio Espace Forêt et correspondant du site d’informations générales Mosaïqueguinée pour ‘’diffamation’’.

Cette plainte fait suite à une affaire domaniale qui oppose les citoyens de Wetta à un certain Théophile, dans la sous-préfecture de Pela.

Ces citoyens accusent le ministre de se cacher derrière Théophile pour récupérer leur domaine de plusieurs hectares. Tout récemment,  les sages de cette localité ont été convoqués à Yomou dans ladite affaire qui dure plusieurs années.

Une situation qui avait irrité la colère de ces citoyens qui ont envahi le commissariat de Yomou avant de brandir les slogans hostiles au ministre.

Le plus grand mal du journaliste était de relater les faits de cette manifestation. Il s’est donc présenté ce mardi, en compagnie de son Directeur, Facely Konaté. Après avoir été entendu par les officiers de police, notre confère s’est dit confiant et serein. Car selon lui, il n’a fait que son travail qui est celui d’informer.

« Je suis venu répondre la convocation. On m’a demandé pourquoi j’ai utilisé son image ? Et chose qui est tout à fait normale parce qu’il est une personnalité publique. En plus, c’est les medias pour lesquels je travaille qu’il devait porter plainte.  Sinon dans l’article et le reportage, il n’y a rien de diffamation. D’abord, la procédure n’a pas été respectée. Mais j’ai décidé de venir avec mon directeur pour les expliquer. Après, ils m’ont laissé retourner à la radio. En tout cas, je reste serein parce que j’ai traité l’information dans le respect de l’éthique et de la déontologie », dira le journaliste.

Affaire à suivre !

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

+224 621 94 17 77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.