URGENT- Le siège du SLECG quadrillé : le syndicaliste Aboubacar Soumah n’y tiendra pas sa rencontre

Print Friendly, PDF & Email

Le pouvoir d’Alpha Condé est bien décidé désormais à croiser le fer avec le syndicaliste Aboubacar Sylla, récemment réintégré au sein du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) après une suspension pour “rébellion”.

Ce vendredi matin, les forces de l’ordre ont complètement quadrillé le siège du SLECG, compromettant ainsi toute chance d’une assemblée générale appelée par Aboubacar Soumah qui a longuement échangé hier avec les religieux (Elhadj Mamadou Saliou Camara, imam de la grande mosquée de Conakry et Monseigneur Vincent Coulibaly, archevêque de Conakry) à la mosquée Faycal de Conakry.

Aboubacar Soumah qui n’entend pas lui aussi courber l’échine devant l’Etat qu’il charge de refuser sa part de contrat contenue dans la plateforme continue d’appeler les enseignants à faire le vide.

Selon notre reporter sur place à Donka, aucun périmètre n’est laissé pour permettre une quelconque réunion.

Aux dernières nouvelles, on apprend que le pouvoir ne négociera pas avec Soumah mais plutôt avec la centrale syndicale Slecg.

Avec Yaya Dramé, depuis Donka

628380576

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.