Urgent: l’UDG de Mamadou Sylla et alliés n’iront pas à la présidentielle

Print Friendly, PDF & Email

Contrairement à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo et certains partis politiques de l’opposition, l’Union démocratique de Guinée (UDG) du richissime homme d’affaires Elhadj Mamadou Sylla et alliés ne participeront pas à la présidentielle du 18 octobre prochain. C’est le résumé d’une déclaration lue ce mardi à Dixinn Bora, en banlieue de Conakry. Extrait de la déclaration…

” (…) Nous avons révélé des insuffisances notoires et un manque de transparence de nature à poser d’énormes problèmes à l’issue du scrutin. 

Malgré nos questions restées sans réponses, et la poursuite effrénée du chronogramme fantaisiste de façon unilatérale par la Ceni, l’implication des acteurs politiques concernés par la présidentielle n’est toujours pas d’actualité.

A quelques heures de la clôture du dépôt des dossiers de candidature, aucune disposition rassurante n’est mise en place, eu égard aux ratés néfastes et scandaleux, relevés pendant les dernières élections législatives.

L’académie des derniers temps risque de tomber en disgrâce, avec de nombreux membres FNDC, encore et toujours emprisonnés injustement.

Plus grave, plus de deux cents de nos concitoyens ont été tués en défendant la démocratie et l’alternance, sans que les coupables ne soient encore confondus, poursuivis et condamnés.

Les multiples violations des droits humains relevées sur toute l’étendue du territoire national, ont été exacerbées par l’attaque ignoble contre les principales autorités morales des 4 coordinations régionales, réunies en conclave au domicile d’Elhadj Sèkhouna Soumah à Tanènè.

__________________________________

Mohamed Cissé 

 

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.