Connect with us

Tribune

USA: Au pied du mur, la tragi-comédie… (Par Saliou SAMB)

Published

on

Aux Américains les plus naïfs, un Donald Trump totalement déconnecté des réalités du monde réel avait promis tout et n’importe quoi. Un mur gigantesque pour limiter l’immigration via le Mexique, des millions d’emplois créés par des compagnies américaines qui ne délocaliseraient plus et des mesures radicales anti-immigration, le tout enveloppé d’un discours populiste qui ferait pâlir d’envie tous ces petits hommes de l’histoire qui ont mis la planète à feu et à sang.
En suspendant le décret controversé du nouveau président des Etats Unis, le juge fédéral de Seattle, James Robart, a eu le nez creux. Une Cour d’appel vient de refuser d’annuler sa décision, renvoyant de fait Trump et son département de la justice à mieux se pouvoir. Le problème avec la méthode de l’ancienne star de téléréalité, c’est qu’il ne semble pas avoir mesuré la portée réelle d’un décret dans un pays avec un Congrès incontournable et une Justice forte, où la séparation des pouvoirs est à la fois une garantie de liberté et de stabilité. Cette précaution imposée par les pères fondateurs des Etats Unis d’Amérique évite surtout à la nation la plus puissante de la planète de s’engager dans toute forme d’aventure dangereuse entreprise par un apprenti politicien qui a un mal fou à revenir sur terre. En seulement quelques jours de pouvoir, Trump a réussi la prouesse phénoménale de dresser contre lui plus de la moitié des Américains, la justice de son pays, la presse et le monde entier. Le drame, c’est qu’il ne s’encombre d’aucune finesse dans ses sorties intempestives, que ce soit en direct ou sur le réseau social tweeter devenu sa plateforme préférée de communication, rompant ainsi avec une tradition qui veut que, dans les affaires sérieuses, efficacité rime toujours avec discrétion.
Aux despotes les plus raillés du continent africain, quelle leçon pourrait administrer un homme agissant exactement comme l’ubu « Président-fondateur » du comédien Mahmane, juste sur des coups de tête, sans prendre la peine de s’assurer du bien fondé et de la légalité de ses propres décisions ? Il y a quelques années, les « Dadis show » présentaient la Guinée sous une face peu reluisante. On se demande bien ce que Donald Trump fait de mieux en signant, avec ostentation, face cameras, ses fameux décrets et en ordonnant avec un zèle pathétique le clap de fin par un « c’est bon pour l’Amérique ? ». Des scènes hallucinantes qui ont fait bondir ceux qui se font une très haute idée des USA, y compris dans les rangs de ses soutiens supposés, les Républicains. Plus que sur des questions de politique intérieure, Donald Trump représente une vraie menace pour la quiétude d’un monde où l’Amérique donne le ton depuis la fin de la seconde guerre mondiale. C’est au pied du mur que le reconnait le vrai maçon mais ce maçon là a visiblement oublié sa truelle sous son mur imaginaire…

samb2
Par Saliou Samb

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook