Vaccins anti-COVID-19 : ‘’plus de 1000 étudiants et fonctionnaires de l’Université de Sonfonia seront testés et vaccinés’’ (ANSS)

Print Friendly, PDF & Email

Après le lancement officiel de la campagne de vaccination à grande échelle,  le mercredi dernier, à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), le jeudi 29 avril 2021, ce fut au tour de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia Conakry (UGLCS-C) de recevoir les équipes de dépistage et de vaccination de l’ANSS,  pour administrer les vaccins anti-COVID-19 aux étudiants. Objectif : vacciner plus de 1000  étudiants et les fonctionnaires de cette université. 

 En prenant part à cette double activité, ce vendredi 30 avril 2021, le Recteur de l’Université General Lansana Conté de Sonfonia Conakry (UGLCS-C), le Professeur  Amadou Oury Koré Bah, a fait savoir que ses impressions sont très bonnes pour la simple raison  qu’ils ont eu le privilège d’accueillir depuis hier matin une très forte équipe envoyée par l’ANSS et le ministère de la Santé. « Cette équipe s’est mise immédiatement au travail, elle a réussi à tester et à vacciner 200 étudiants avec zéro positivité à la COVID-19. Je pense que c’est un bon signal pour notre université. Je vais donc profiter de votre micro pour remercier l’ANSS qui a pris toutes les dispositions techniques et administratives en relation avec le ministère d’État de l’Enseignement Supérieur, et remercier aussi vivement le président de la République qui a eu l’initiative d’orienter aussi l’ANSS vers le milieu universitaire et vers l’université de Sonfonia », s’est réjoui le Professeur Koré Bah.

Testé puis vacciné contre la COVID-19, Keïta Moussa est très joyeux : « J’étais ce matin même à l’ANSS pour voir où je peux me faire vacciner. Dieu merci, je me suis rendu dans mon université pour m’enquérir des réalités. Et j’ai trouvé les équipes de l’ANSS en train de vacciner. Directement, je me suis fait inscrire pour prendre le vaccin. Et je me sens très bien, je n’ai pas ressenti de douleur. Je demande à mes collègues et à la population guinéenne de se mobiliser et de se faire vacciner afin de se protéger et protéger les autres. » 

Le Recteur de l’UGLCS-C de poursuivre en ces termes : « Ce que j’ai davantage aimé, les étudiants ont apprécié le fait qu’on vienne justement vers eux et qu’on leur demande de se faire tester et de se faire vacciner. Et c’est une chose qu’ils ont acceptée. Donc leur disponibilité et leur sagesse auprès des médecins ne font aucun problème. Nous saluons cet effort, nous saluons votre présence et je vous rassure aussi que tous les jours que vous serez ici, nous prendrons les dispositions pour que ces opérations se déroulent dans les règles de l’art. À l’université, nous sommes conscients que la santé est le premier besoin après la nourriture. Nous n’allons pas hésiter à prendre toutes les dispositions pour que tout le monde se fasse vacciner après le test. », a-t-il  fait savoir au micro de notre reporter.

 Mamadou Yaya Barry 

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.