Connect with us

Culture

Vers la validation de la Nouvelle politique culturelle en Guinée

Published

on

Dans le cadre de l’expression consensuelle d’une vision partagée de la culture guinéenne, le ministère en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a organisé ce mercredi les Journées nationales de concertation pour la validation de la nouvelle politique culturelle. C’était en présence du Premier ministre Mamady Youla, accompagné de quelques membres du gouvernement, du représentant du Bureau régional de l’UNESCO et de la Directrice de la langue française, de la culture et des diversités au niveau de l’OIF.

Pendant les deux jours, les participants vont se pencher sur la nouvelle politique culturelle nationale en 3 grands axes, 13 objectifs spécifiques et 90 actions prioritaires.

« Venus des préfectures et des sous-préfectures, ces participants vont échanger, identifier les problèmes spécifiques de leurs localités, interpeller les acteurs locaux et nationaux, formuler des recommandations et proposer des solutions dont la pertinence et la justesse ont été appréciées. Que tous ceux qui ont contribué à l’élaboration de ce document pour en faire l’expression consensuelle d’une vision partagée de la culture guinéenne soient ici remerciés », a dit le ministre Bantama Sow à l’entame de son intervention.

Ces journées de concertation vont permettre aux participants de poser le diagnostic de la culture guinéenne. « Le document, soumis à validation, a la redoutable prétention de s’exprimer au nom de toutes les parties prenantes du champ culturel guinéen. Il permet de faire un diagnostic sans complaisance de nos acquis, mais aussi de nos insuffisances et de nos faiblesses. Il décline la nouvelle politique culturelle nationale en 3 grands axes, 13 objectifs spécifiques et 90 actions prioritaires », a ajouté le ministre en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique.

De leur côté, YDO YAO, Directeur régional de l’UNESCO, et Mme Youma Fall, Directrice de la langue française à l’OIF, ont tous félicité le ministre Bantama Sow pour sa nomination, avant de réitérer l’engagement de l’UNESCO et de l’OIF à l’accompagner pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. « Nous avons également échangé sur l’importance que nous accordons à la promotion de la culture et de la diversité comme socle du développement des pays. Donc, cette politique nationale de la Guinée, nous allons accompagner ce projet et nous sommes très heureux de cet aboutissement. Et nous avons dit à M. le ministre qu’après la validation de ce document, nous allons nous mobiliser pour l’accompagner pour sa mise en œuvre », a-t-il souligné.

Prenant la parole, le Premier ministre a invité les participants à examiner sans complaisance ce projet de document. « Ces démarches ont permis de produire un document dont l’examen et la validation par le présent atelier permettront à la Guinée de disposer d’une nouvelle politique culturelle. J’invite donc les participants à examiner sans complaisance ce projet de document afin de doter notre pays d’un excellent document de politique culturelle », a indiqué Mamady Youla. Le chef du gouvernement les a exhortés à prendre des dispositions idoines pour que ce document, une fois validé et adopté par le gouvernement, soit correctement mis en œuvre. « Je vous exhorte à prendre des dispositions idoines, pour qu’une fois validé et adopté par le gouvernement, ce document de politique culturelle soit correctement mis en œuvre. Je suis convaincu qu’il en sera ainsi, car chacun de vous et toutes les personnes morales et physiques que vous représentez ici s’approprieront, à n’en pas douter, les exigences de la mise en œuvre de la nouvelle politique culturelle. Chacun, dans son domaine d’intervention, trouvera dans ces spécificités et ces transversalités, des projets et programmes à soutenir et à promouvoir.  Soyez assurés que le gouvernement, dont j’ai la charge, jouera sa partition dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle politique culturelle à travers une attention soutenue aux initiatives, projets et programmes portés à son niveau par le ministère en charge de la Culture », a-t-il conclu.

Yaya Dramé

628-38-05-76

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook