Ville morte de l’UFDG et de l’ANAD : les activités vont bon train, à Kindia

Print Friendly, PDF & Email

L’appel à une ville morte lancé par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée et de l’ANAD ce jeudi, 3 décembre 2020 n’est pas suivi à Kindia, une préfecture située à 135 kilomètres de Conakry. Depuis le matin, les activités vont bon train.

Comme d’habitude, les citoyens de Kindia ont encore ignoré l’appel à la ville morte de l’opposition guinéenne qui conteste non seulement la réélection du président Alpha Condé, mais aussi et surtout l’arrestation de certains de leurs.  A commencé à la Gare routière de Conakry, en passant par Avaria jusqu’à Wambélé, les activités vont bon train.

 Les conducteurs d’engins roulant sont partout. Hormis le centre commercial sans loi saisi récemment par l’Etat guinéen, les portes des boutiques et magasins sont grandement ouvertes. Les femmes d’avaria et étalagistes vaquent à leurs activités. Bref, tout va bien à Kindia. 

A noter la présence des pick-up de la gendarmerie au carrefour de l’ex CFAO.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.