Violations des droits de l’homme : le FNDC fait aussi sa liste avec les noms de Doumbouya, Wright et Bachir

Print Friendly, PDF & Email

Le Fndc [front national pour la défense de la constitution] reprend son sport favori : publication de listes de « violateurs » des droits de l’homme en Guinée. Cette fois, les noms changent. Celui du colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition, qui avait été biffé à la surprise générale au lendemain du putsch revient. Le célèbre et percutant ministre de la Justice Alphone Charles Wright figure sur cette nouvelle liste. Tout comme Bachir Diallo de la Sécurité.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.