Violences dans le Grand Conakry : le procureur général ordonne de poursuivre des politiques…

De gros ennuis pour des politiques guinéens. Suite à l’appel à manifester du Fndc -entité dissoute par le pouvoir de Conakry- et soutenu par des coalitions politiques, le procureur général près la Cour d’appel de Conakry Yamoussa Conté a ordonné jeudi aux procureurs d’instance poursuivre des responsables politiques. Il motive sa décision-lue à la télévision nationale-par la destruction des biens publics et le bilan de plusieurs blessés.

Les politiques concernés sont entre autres Francis Pépé Haba, Cellou Baldé, Etienne Soropogui, Mamadou Sylla, Dembo Sylla, Dr Fodé Oussou Fofana.

Le procureur leur reproche de « destruction de biens publics et privés, coups et blessures volontaires, atteintes à la liberté de circulation, participation délictueuse, outrage à agents, provocation directe à un attroupement et complicité » et ordonne de « diligenter sans délai des poursuites judiciaires contre les organisateurs de ladite manifestation interdite ». Ajoutant l’arrestation d’une vingtaine de personnes par les forces de l’ordre.

Mayi Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.