Violences à Kankan : 45 boutiques vandalisées, maisons pillées et 9 engins roulants calcinés

Print Friendly, PDF & Email

Pendant qu’Ibrahima Kassory Fofana, Premier Ministre et directeur national de campagne du RPG Arc-en-ciel, tenait paisiblement son meeting à la maison des jeunes de Kankan, entouré de milliers de militants habillés en jaune (couleur traditionnelle du RPG ndlr), plusieurs familles subissaient des attaques de la part d’un groupe de jeunes semble-t-il du RPG dans les quartiers Missira et Mobile. C’était dans la journée de ce lundi 12 octobre 2020 dans la ville de Kankan, une ville réputée être hospitalière de par son nom “Nabaya”. 

Ces quartiers majoritairement habités par des citoyens partisans de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti d’opposition ont été pris pour cibles par des jeunes armés de couteaux, de bâtons, de fouets, de machettes, de marteaux et de plusieurs autres outils servant à détruire les maisons de ces familles.

Le bilan est déplorable. Comme le montrent les images, une dizaine de concessions ont été vandalisées et incendiées, plus de 45 boutiques, en majorités des kiosques Orange money ont été vidées de leurs contenus par ces jeunes. L’usine de production d’eau minérale Hawadji a également été attaquée, où ils ont brûlé trois (3) véhicules de transport d’eau. Au total cinq véhicules et quatre (4) motos ont été complètement calcinés. Les victimes, tristes et encore sous le choc, ont préféré garder le silence pour l’instant et s’apitoyer sur leur sort. 

Pour éviter d’autres dégâts dans la zone, plusieurs pickups de policiers et gendarmes ont pris position devant les autres boutiques qui n’ont pas été vandalisées, pour les sécuriser.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.