Violences à Macenta : la CAJMAD s’indigne et invite le gouvernement à faire la lumière

Print Friendly, PDF & Email

La Coalition des Associations Jeunes de Macenta pour le Développement (CAJMAD) a tenue une conférence de presse ce mardi, 29 décembre, à la maison commune des journalistes pour faire le point sur la situation de Macenta.

Après une minute de silence à la mémoire des victimes, le président de cette coalition, Mory Camara a rappelé que c’est une première que ces deux (2) communauté s’affrontent. Car, dit-il, « depuis des siècles, Tomas et Manias vivent ensemble dans la paix, la concorde et la convivialité. Cela se manifeste par le mariage et le brassage culturel entre les deux communautés », a-t-il rappelé dans leur déclaration.

« A cette doucereuse occasion, la CAJMAD lance un appel avec toutes les filles et tous les fils résidants et ressortissants au calme et à la retenue. C’est à nous tous de s’impliquer pour la restauration de la paix et l’entente mutuelle qui a caractérisé le vivre ensemble de nos ancêtres. Rein ne peut être construit sans la paix ; par conséquent, nous devons privilégié le dialogue pour faire de chez nous, un havre de paix, afin que notre préfecture puisse connaitre un développement harmonieux », a souhaité le président de la coalition.

Plus loin, Mory Camara a, au nom de la CAJMAD présenté ses condoléances aux familles endeuillées et souhaité prompt rétablissement aux malades, avant de demander au gouvernement de faire toute la lumière sur ces cas d’affrontements.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.