Violences en Guinée : les avocats du FNDC annoncent ”avoir déposé un signalement auprès de la CPI”

Print Friendly, PDF & Email

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ne lâche pas prise. Il entend poursuivre le président de la république et proches devant la Cour pénale internationale (CPI). Ses avocats que sont William BOURDON Vincent et BRENGARTH ont indiqué dans un communiqué dont Mediaguinee détient copie “avoir déposé, mercredi 29 avril 2020, un signalement auprès de la cour pénale internationale en application de l’article 15 du Statut de Rome”.

“(…) Les soussignés attendent de cette procédure qu’après un examen préliminaire par le Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale, qu’elle débouche sur l’ouverture d’une enquête sur la situation. Ils attendent en effet de la CPI qu’elle enquête notamment sur une série de meurtres pouvant être qualifiés de politiques et sur la répression qui s’opère depuis plusieurs années sur les opposants, compte tenu de l’impossibilité de voir des enquêtes indépendantes menées en Guinée et
de voir les responsables traduits en justice devant les juridictions nationales”, informent-ils.

Communiqué-avocats-signalement-CPI-Guinée
Guineģe - signalement CPI 29 04 2020

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!