Violences policières contre les Afro-Américains – Sept policiers de Minneapolis démissionnent à la suite de la mort de George Floyd

Print Friendly, PDF & Email

Au moins sept agents de la police de Minneapolis ont démissionné à la suite de la mort de George Floyd, qui a déclenché un mouvement de protestation massive, ont rapporté dimanche les médias locaux.Le porte-parole de la ville Casper Hill a confirmé les départs au Minneapolis Star Tribune.

Sept autres agents sont en passe de démissionner également et on a convaincu plusieurs autres de rester, déclare encore le quotidien, citant les autorités locales.

La démission intervient alors que le gouverneur du Minnesota, le démocrate Tim Walz, a annoncé début juin que son gouvernement avait déposé une plainte pour violation des droits civiques contre le département de police de Minneapolis et ouvert une enquête sur ses pratiques.

La mort fin mai de l’afro-américain George Floyd lors de son arrestation par police à Minneapolis aux Etats-Unis a déclenché une grande vague de protestation dans le pays contre le racisme et les violences policières. Cet homme de 46 ans a été asphyxié par un policier blanc qui était resté agenouillé sur lui pendant près de neuf minutes le 25 mai.

Le policier responsable, Derek Chauvin, ainsi que trois autres agents présents sur les lieux ont été inculpés.

La municipalité de Minneapolis a en outre approuvé vendredi la transformation de sa police pour créer un “nouveau modèle” de sécurité publique.

Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.