Violences post-électorales : la Fesabag tire la sonnette d’alarme

Print Friendly, PDF & Email

Dans un communiqué transmis à Mediaguinee, la Fédération syndicale autonome des banques, assurances et micro-finances de Guinée (FESABAG) a dénoncé vendredi avec force les violences en cours qui ont plusieurs morts depuis la fin du vote le 18 octobre dernier

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.