Violences post-électorales : le barreau de Guinée appelle à l’ouverture d’enquêtes

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration dont copie a été transmise à Mediaguinee, le barreau de Guinée a exprimé son refus de rester silencieux face à la recrudescence de la violence dans le pays depuis le scrutin présidentiel du 18 octobre dernier. 

Suite à une réunion du Conseil de l’ordre le 26 octobre 2020 pour examiner la situation qui prévaut aujourd’hui, le Barreau de Guinée, sans parti pris dans le débat politique relativement à la victoire d’un camp ou d’un autre, s’inquiète et interpelle les différents acteurs à privilégier la voie légale pour le règlement de tout contentieux qui résulterait du présent scrutin électoral. 

 

Tout en regrettant les morts et les blessures de personnes innocentes survenues à l’occasion des manifestations politiques et publiques, le Barreau de Guinée s’incline devant la mémoire des personnes tuées, souhaite prompt rétablissement aux blessés et appelle à l’ouverture immédiate d’enquêtes et d’informations judiciaires en vue de situer les responsabilités de quelque nature et toutes les personnes impliquées ou susceptibles de l’être. 

1 Commentaire
  1. Mamadou BALDE 3 semaines il y a
    Repondre

    La demagogie, des partisans corrompus, vous avez trahi votre serments et pas de confiance en vous. Combien de morts depuis 2010, de bléssés, de biens incendiés…? Aucune justice.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.