Violences post-électorales : le forum des femmes parlementaires de Guinée se fait voix

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi, 6 novembre 2020, le forum des femmes parlementaires de Guinée a condamné les récentes violences post-électorales qui se sont produites à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Par la voix leur présidente, Hadja Djènè Saran Camara, les femmes parlementaires guinéennes constatent avec regret « des tensions et violences dans certaines communes de la ville de Conakry ainsi que dans certaines villes du pays profond. Notons que ces tensions ont débuté au lendemain du scrutin présidentiel du 18 octobre dernier, avant même la proclamation des résultats provisoires par la CENI causant ainsi parmi nos concitoyens des pertes en vies humaines, de nombreux blessés ainsi que des dégâts matériels importants », mentionne ledit forum.

Poursuivant, il (forum) s’est incliné devant la mémoire des personnes disparues en ces termes : « Nous prions pour le repos de leurs âmes. Apportons notre compassion aux familles endeuillées et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés. Nous notons cependant que des leaders politiques ayant pris part au scrutin présidentiel ont appelé à la poursuite des manifestations, intensifiant ainsi les tensions dans notre pays à la veille de l’annonce des résultats définitifs du scrutin présidentiel par la Cour Constitutionnelle. »

Plus loin, ces femmes parlementaires ont promis de prendre leur responsabilité en menant des activités de sensibilisation avant et après la proclamation des résultats définitifs. Elles ont en outre formulé des recommandations à l’endroit du Gouvernement et des populations guinéennes visant à mettre un terme aux violences dans le pays.

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.