Violentes manifestations : le FNDC accuse l’Etat

Print Friendly, PDF & Email

L’appel à manifester du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) tourne aux violentes manifestations dans plusieurs villes de la Moyenne Guinée, fief de Cellou Dalein Diallo et dans des quartiers favorables à l’opposition à Conakry.  Ces violences ont causé des morts, des blessés et la destruction d’édifices publics. Le FNDC se fend d’un communiqué et accuse l’Etat d’avoir orchestré ces destructions pour justifier des représailles…

Communique 53

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.