Violents affrontements à Macenta : ‘’il ne faut pas que Macenta ressemble un peu à Bambéto” (Oyé Guilavogui)

Print Friendly, PDF & Email

Onze personnes ont été tuées samedi, 26 décembre à Macenta, dans un violent affrontement intercommunautaire entre Tomas et Manians. Selon des sources de sécurité, une trentaine de blessés et des dégâts matériels importants auraient été enregistrés.

Dans un message fort, le ministre Oyé Guilavogui, sur Djoma tv, a appelé la jeunesse à suivre le chemin du président Alpha Condé qui, selon lui, a toujours prôné la paix. 

« Je voudrais dire surtout à la jeunesse que  ce pas le moment de se tirer dessus. Nous voulons suivre le chemin du chef de l’Etat qui a toujours prôné la paix dans ce pays. Il ne faut pas que Macenta ressemble un peu à Bambeto. On dit non. Ici, c’est une terre bénite », a-t-il déclaré. 

Aux dernières nouvelles, le calme serait revenu depuis dimanche grâce au concours des forces de défense et de sécurité. 

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.