Visite guidée : Markus Majsher, vice-président du groupe DSD basé en Allemagne et l’ambassadeur d’Allemagne dans les locaux de DSD Guinée

Accompagné de l’ambassadeur d’Allemagne en Guinée et d’une délégation du ministère des Transports, le vice-président du groupe DSD GMBH, en la personne de Markus Majsher, a effectué ce mardi 1er  juin 2021 une visite des locaux de DSD Guinée ( Documents Sécurisés de Guinée) dans la commune de Matam. Il était question de faire une visite guidée des différents locaux de DSD Guinée, suivie d’une démonstration des différentes étapes d’une immatriculation.

Selon Ulrich Meier-Tesch, ambassadeur d’Allemagne en Guinée, ce centre d’immatriculation n’a rien à envier à celui qu’il fréquentait quand il était en Allemagne.

« Je suis très impressionné, c’est un bâtiment flambant neuf. Je dis même qui n’a rien à craindre en comparaison au centre d’immatriculation en Allemagne dont je me souviens quand j’étais là-bas pour immatriculer mes voitures, ce n’était pas mieux », a-t-il déclaré.

Visiblement satisfait du partenariat avec DSD Guinée, Markus Majsher s’est dit lui aussi très impressionné.

« Nous travaillons en coopération avec la société DSD Guinée dans l’exécution de ce projet BOT d’immatriculation. Nous sommes très impressionnés par ce qui a pu être réalisé dans le cadre de ce projet et nous voyons comment les choses évoluent après tout ce qui a été fait ici. Nous sommes reconnaissants pour les efforts fournis par le ministère des Transports et la Direction Nationale des Transports Terrestres. Et nous nous réjouissons du partenariat entre DSD GMBH et DSD Guinée », s’est-il réjoui.

Mohamed Sacko, chef de cabinet du ministère des Transports a ajouté que cela permettra à la Guinée de relever les défis en termes de documents sécurisés.

« Nous sommes très heureux de cette visite, le travail qui a été fait est impeccable. Les défis de DSD Guinée c’est de mettre la Guinée au diapason des autres pays du monde avec des documents sécurisés, des permis qui seront acceptés dans tous les autres pays du monde, contrairement à la situation actuelle. Les Guinéens, quand ils sont à l’étranger, souffrent beaucoup de ça. Nous, nous recevons tous les jours des demandes d’authentification des documents, des permis. Alors, à partir de maintenant, je crois que ça c’est derrière nous », a-t-il estimé.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.