Connect with us

Societé

Vol d’armes au camp Alpha Yaya : l’audience de nouveau renvoyée

Published

on

Suite au renvoi à ce lundi 13 janvier dernier de l’audience pour des raisons sécuritaires et par respect du principe du contradictoire, le procès des 27 personnes inculpées dans l’attaque du magasin de stock d’armes du bataillon spécial des blindés (BSB) du camp Alpha Yaya Diallo s’est à nouveau déroulé à Conakry.

En ce jour, les avocats de la défense ont formulé une nouvelle demande de mise en liberté de leurs clients. Demande de nouveau rejetée par le tribunal dont la présidente à la demande de la défense a renvoyé le procès au 16 janvier prochain à 10 heures.

« Rappelez-vous que la dernière audience avait été renvoyée. Nous avions reçu des coups de fil qui nous informaient que les audiences étaient renvoyées pour des raisons sécuritaires. Or, les mêmes causes produisant les mêmes effets, les mêmes manifestations qui avaient été projetées par le FNDC sont les mêmes qui sont aujourd’hui. On a des confrères dont certains n’ont pas pu être là en raison de leur situation géographique. Nous n’avons pas jugé bien de continuer et de voir leurs clients entendus en dehors d’eux », a déclaré Me Jean-Baptiste Haba, avocat de la défense.

Ils sont 27 militaires et civils, dont 5 en fuite, poursuivis pour vol aggravé, incitation à commettre des actes contraires aux devoirs et à la discipline, révolte, désertion, rébellion, participation à une association de malfaiteurs, recel de malfaiteurs, complot, détention illégale d’armes et entrave à la saisine de la justice au préjudice de l’État.

Maciré Camara 

+224 628 112 098

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités