Connect with us

Economie

Vulgarisation des réformes minières présidentielles : Abdoulaye Magassouba débat avec les jeunes de Matam

Abdoulaye Magassouba continue, sans désemparer, à œuvrer à la diffusion de la bonne information minière auprès des jeunes guinéens.

Après la commune de Dixinn, le Ministre des Mines et de la Géologie était, ce samedi 23 février 2019, face aux jeunes de Matam. Cette communication de proximité initiée par M. Magassouba vise les jeunes des cinq communes de Conakry.

Ainsi, les avancées considérables enregistrées dans le secteur minier guinéen ont constitué le temps fort de cet échange.

Le Ministre des Mines et de la Géologie a pu étaler la vision minière du Président de la République. Une occasion idoine offerte à cette couche importante dont la sous-information peut l’exposer à des risques de manipulation par certaines personnes qui spéculent souvent sur les questions minières.

Au cours de cette rencontre-débat, le Ministre a tout d’abord indiqué que, malgré la qualité, la diversité et la quantité exceptionnelle des ressources minérales dont la Guinée dispose, le secteur minier n’avait pas connu le développement escompté pendant plusieurs décennies.

C’est pour transformer cet éternel potentiel en réalité concrète de développement pour la Guinée que, dès son élection en 2010, le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a décidé d’opérer une transformation radicale dans la gouvernance du secteur.

Avec pour ambition d’inverser la tendance et faire du secteur minier un véritable catalyseur de l’économie nationale, le secteur a été placé au cœur d’un vaste et profond processus de réformes visant à renforcer son impact sur le développement socio-économique du pays.

Grace à ces réformes, il y a, aujourd’hui, dix (10) milliards de dollars d’investissements mobilisés, dont trois (3) milliards sont en cours d’exécution.

La Guinée a été classée par la Banque Mondiale, parmi les pays les plus réformateurs au monde. Mentionnant ainsi la transparence qui est désormais de mise, car tous les contrats et conventions sont publiés sur internet, avec en prime la promotion du contenu local pour un développement local au bénéfice de tous.

Autres acquis égrenés par le Ministre Abdoulaye Magassouba, la réalisation, après 44 ans, de nouveaux chemins de fer en Guinée.

Parlant de l’emploi, le Ministre des Mines et de la Géologie, a fait état de plus de 17 mille emplois créés et 50.000 emplois indirects, de 2011 à 2018.

Toutefois, a-t-il nuancé, le secteur minier ne peut pas résorber le problème de chômage en Guinée. C’est pourquoi, l’un des objectifs du Président de la République est que les mines permettent aux autres secteurs comme l’agriculture de s’épanouir.

Cette opération porte-porte avec les jeunes des cinq (5) communes de Conakry, est un moyen imaginé par Abdoulaye Magassouba, en vue de rapprocher l’administration minière des citoyens à la base. Car, l’absence d’informations utiles peut installer un climat de doute et un manque de confiance.

Oumar Barry

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook