Connect with us

Politique

Wanindara : le parti de Faya Millimouno condamne les violences   

Les membres du parti bloc libéral (BL) étaient en réunion ce samedi 10 Novembre à leur siège, sis au quartier Yembeya, dans la commune de Ratoma. Il était question de sortir une déclaration relative aux violences qui ont occasionné ces derniers temps, des victimes à Conakry. La déclaration a été lue par Mamadou Adama Diallo, vice-président dudit parti.

‘’Le 07 et le 08 Novembre 2018, des agents de maintien de l’ordre ont fait usage d’armes à feu contre des paisibles citoyens sur l’axe Le Prince, occasionnant 3 morts et de nombreux blesses. Sans toutefois omettre les nombreux dégâts matériels enregistrés. Ces crimes portent aujourd’hui le nombre de victimes de l’opposition à 101 morts. OUI 101 de nos compatriotes sont tombés sous les balles, assassinés par des hommes en ténue, sans la moindre compassion ni indignation, encore moins une enquête requise par le gouvernement guinéen », s’insurge-t-il

Poursuivant, le parti dit condamner ces faits et exiger l’ouverture très rapidement des enquêtes pour traduire les coupables devant les tribunaux.

‘’Le bloc libéral condamne ces tueries avec la dernière énergie.  Nous condamnons également toutes les formes de violence à l’égard des militants de l’opposition. De même, nous nous inclinons devant la mémoire de toutes les victimes et souhaitons prompt rétablissement aux différentes personnes blessées. Le bloc libéral déplore aussi le décès du policier survenu à Wanindara car, un Guinéen qui meurt constitue une mort de trop. Nous saisissons cette occasion pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les dérives autoritaires du régime d’Alpha Condé. La Guinée est devenue un territoire où règne l’anarchie car, les lois de la république sont constamment violées par les plus hauts commis de l’Etat’’, a déploré le parti de Faya Millimouno

Mohamed Cissé

623 33 83 57

 

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter