Yayi Boni quitte la Guinée : la Transition continue sa marche glorieuse !

🔴Par Robert Faya Kourouma] Au terme d’une mission de la CEDEAO en Guinée du 21 au 27 août 2022, l’ex-Président du Bénin Thomas Yaya Boni a quitté Conakry plein d’espoirs quant à la bonne marche de la Transition guinéenne. C’est la deuxième mission du Béninois en Guinée au compte de l’organisation sous-régionale.

Au cours de sa mission, il a rencontré toutes les parties prenantes à la Transition, le Gouvernement, le CNT, la société civile, les acteurs politiques et religieux. Rencontre également avec les ambassadeurs de la CEDEAO, de certains pays amis et du G5.

Des rencontres fructueuses évidemment diligentées par le Gouvernement du Premier ministre Bernard Goumou, sur instructions du Président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya.

Le Premier ministre s’est félicité du bon déroulement de cette mission, la deuxième du genre.

L’ancien Président de la République du Bénin et sa délégation ont ainsi été rassurés au cours de tous ces entretiens féconds, de la volonté des autorités guinéennes de favoriser l’inclusion et le dialogue dans la conduite de la transition. Toutes choses déjà déclarées par le Gouvernement et réitérées par le colonel Mamadi Doumbouya lui-même lors de la cérémonie officielle de remise des travaux du Comité National des Assises au Palais Mohammed V et au cours de laquelle ont participé Yayi Boni et sa délégation.La mise en place du cadre inclusif de consultation ne pouvait donc que satisfaire Yayi Boni qui a invité les parties prenantes à trouver des compromis pour rester dans ce dialogue pérenne et consensuel.

Quant au Premier ministre, Chef du Gouvernement, il a saisi cette opportunité pour remercier les acteurs sociopolitiques qui ont pris part aux consultations, mettant ainsi en avant les intérêts supérieurs de la Nation. Avant de les exhorter, au nom du Président Mamadi Doumbouya, à continuer d’œuvrer dans le sens de la poursuite de ce dialogue constructif déjà entamé pour une transition apaisée. C’est ce qu’il fallait retenir de la semaine de travail de cette mission de la CEDEAO qui, pour bon nombre d’observateurs, a été une réussite allant dans le sens d’applannir les divergences pour une transition réussie pour le bonheur du peuple de Guinée. Évidemment, ceux qui verront le contraire de ce que tout le monde a suivi sont les éternels insatisfaits. Mais, ne dit-on pas qu’il faut de tout pour faire un monde ?

Robert Faya Kourouma
Citoyen patriote
623732385

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.