Yimbaya: Charles Wright dans la famille de Safiatou Diallo qui a perdu ses parents dans un incendie

Print Friendly, PDF & Email

Le Parquet Général de la Cour d’Appel de Conakry avec à sa tête Alphonse Charles Wright, accompagné des Substituts et des Avocats Généraux s’est rendu ce vendredi 17 juin 2020, dans la famille de Safiatou Diallo, l’élève qui a perdu ses parents dans l’incendie à Yimbaya, en début de semaine, pour compatir à la douleur de la famille et constater l’ampleur des dégâts.

Après la présentation des condoléances, Alphonse Charles Wright a devant la famille de la fille et les autorités religieuses et administratives réitéré une nouvelle fois d’être au service de tout le monde.

Prenant la parole l’oncle de Safiatou Diallo, Sékou Oumar N’Diaye, fonctionnaire au Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a exprimé au nom de toute la famille, la joie de recevoir la délégation du parquet à ce moment douloureux pour leur famille : « Nos sentiments sont bons. Ce que vous avez fait et ce vous êtes entrain de faire, nous vous demandons de continuer dans ce sens. Aujourd’hui, les enfants et nous, sommes rassurés par ce comportement. Vous n’êtes pas les seuls à passer ici mais ce que vous avez dit et fait aujourd’hui nous va droit au cœur. Qu’Allah vous remercie et vous donne plus de force », a-t-il indiqué.

Avant de reprendre la route, le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry a tenu à préciser que le Parquet qu’il dirige œuvre dans le cadre à la fois « des répressions des infractions mais aussi dans le cadre social parce que les fonctions du ministère public ne sont pas que répressives. Il y a les fonctions administratives et sociales et aujourd’hui, nous sommes entrain de jouer le côté social de leurs actions […] Comme je l’ai toujours dit, nous, nous avons une vocation de la justice désormais en Guinée. La justice, elle n’est pas que répressive comme j’aime souvent le dire. La justice a un visage humain. Lorsque vous représentez la société en tant que ministère public, il faut penser tout de suite que tout ce qui arrive en terme de bonheur ou de malheur, vous avez une part de responsabilité. Il va falloir parfois que vous prouvez et marquez que vous êtes avec la société dans sa plus petite dimension », a-t-il souligné.

Poursuivant, le Magistrat qui bouge à chaque fois que les citoyens ont besoin d’être rassurés, d’apporter quelques précisions.
« Lorsque nous avons appris qu’il y a un cas d’incendie et que la nouvelle qui peut être acceptée à notre niveau, ce que ce n’est pas d’origine criminelle. C’est dû à un court circuit et que les gens sont décédés par suite d’asphyxie. Et heureusement, il y a eu des personnes dont la vie a été épargnée il s’agit de la fille Safiatou Diallo qui était déjà à l’école pour son examen du BEPC et de son frère. Nous ne pouvons pas rester comme ça en tant représentant du Ministère Public sans venir compatir à leur douleur, pour leur dire que nous sommes de leur côté et tout ce que Dieu fait, nous sommes des croyants, il faut croire aux destinées qu’elles soient bonnes ou mauvaises », dira le Procureur Général.

Après les prière et les bénédictions, le Ministère Public à travers le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry, les Avocats Généraux et les Substituts a remis une enveloppe symbolique de cinq (05) millions de francs guinéens à la famille éplorée.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.