Yombouno, ministre Fonction publique fait le point : 32 milliards gnf épargnés chaque mois sur la masse salariale »

Dans le cadre de la reddition des comptes, le Président de la transition a, lors d’une session ordinaire du conseil des ministres, instruit la RTG à concevoir et animer un plateau spécial devant amener les membres du Gouvernement et d’autres commis de l’État à exposer sur les projets déjà réalisés et ceux en cours, conformément au budget optenu par chaque département ou direction.

Hier mercredi, le ministre de la Fonction publique et du Travail, s’est aussi prêté à cet exercice, au même titre que ses prédécesseurs. 

A en croire le ministre Julien Yombouno dans « On fait le Point », l’objectif est d’une façon ou d’une autre de contribuer à la refondation de l’État, notamment la réforme institutionnelle et administrative mais aussi de renforcement des capacités afin d’aboutir à la création d’un environnement de travail pour les employés.  Parlant des réalisations de son département, l’ancien cadre de l’UNICEF dresse entre autres: l’assainissement du fichier de la fonction publique, la mise à la retraite des fonctionnaires guinéens pour un montant de 480 millions de francs guinéens. 

 » En gros, le budget qui nous a été alloué était de 118 milliards et nous avons pu engager 80 milliards. Et de ce montant, nous n’avons pu utiliser que 52 milliards, ce qui représente 65% du taux d’exécution. Côté dépenses, il faut dire que nous le faisons de façon minimale. Aujourd’hui, tout le monde est content de nous retrouver avec 32 milliards par mois d’épargne sur la masse salariale au niveau du fichier de gestion administrative. Pour faire ce travail, 480 millions ont été déboursés pour ces différents contrôles qui ont été effectués, y compris l’analyse des données, le croisement mais aussi la synthèse et les vérifications de différents niveaux», a mentionné le ministre. 

Sâa Robert KOUNDOUNO

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.