“Zénabgate” : Sékou Koundouno (FNDC) demande aux Hommes de média de tenir bon

Print Friendly, PDF & Email

Face à l’agitation stérile, éhontée sous forme de menaces du gouvernement et du procureur de la République près le tribunal de première instance de kaloum, chers Hommes de média vous devrez tenir bon et restez insoumis devant l’arrogance, l’imposture et la forfaiture d’un système de gouvernance au crépuscule de sa fin de règne.

Vous ne devez céder face à une aucune intimidation et harcèlement de quelque nature que sa soit. Vous devez rester une presse au service exclusif du souverain peuple et non aux ordres d’un groupe de Gang dirigé par les locataires illégaux des palais sekhoutoureya et de la colombe qui sont eux-mêmes souillés par cette gangrène qui compromet l’avenir de toute une nation. L’enrichissement insolosant et astronomique de ce système est sans commentaire et pas besoin de le démontrer connaissant les salaires et avantages des commis de l’Etat… En clair c’est du vol à ciel ouvert parrainé par le monarque de Conakry.

Unissez vos forces, adossez vous à la loi et rebellez vous contre ces cadres véreux et autres magistrats sans scrupule aux ordres de ce clan mafieux et dangereux qui remet en cause notre prospérité et décide de faire taire vaille que vaille toutes les voix dissonnantes.

La presse guinéenne est à la croisée des chemins et la situation de notre pays l’interpelle.

Pour reprendre l’esprit de la dernière plume du doyen Thierno Monembo écrivain engagé,

” Les dictatures, on ne les fuit pas, on les confronte, on leur crache dessus, on les abat. Cette magistrale leçon de l’Histoire, vous devrez parfaitement l’assimilée  à présent. Ne reculez plus jamais devant un groupe de despote. La liberté a un prix et ce prix, soyez prêts à le payer comme l’ont déjà fait nombre de nos compatriotes.

Non, ne reculez pas. Non, ne vous méfiez pas. Non, n’adoucissez pas vos propos et investigations. continuez vaille que vaille à dire merde à ce régime de merde. Advienne que pourra !

Votre mission première est d’informer, de sensibiliser, de conscientiser et d’alerter les masses populaires sur la gestion de la cité et les lois de la République vous protègent suffisamment des représailles des adeptes de la dictature.

Chers Hommes de média restez fidèles à cette feuille de route…Pas de place à la diversion. Ne compter pas sur la Haute Autorité de Communication, elle est infectée comme tant d’autres institutions/organes issues d’un coup d’état civil qui a vu des dizaines de nos compatriotes perdre la vie et des dégâts incommensurables pour notre société.

Soyez des insoumis car votre existence en dépend.

Sékou koundouno

Responsable des stratégies et planification du front national pour la défense de la constitution FNDC

1 Commentaire
  1. kourouma Aboubacar S. 2 mois il y a
    Repondre

    Koundouno, ne demande pas aux autres de ne pas fuir alors que tu es caché. Ta haine est gratuite. Elle ne repose sur aucune base sérieuse. C’est pourquoi je ne te supporte pas.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.