Connect with us

International

Zimbabwe: Mugabe ne peut plus marcher, selon son successeur

L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, âgé de 94 ans, est soigné depuis deux mois à Singapour et ne peut plus marcher, a affirmé samedi son successeur Emmerson Mnangagwa lors d’un meeting de son parti, la Zanu-PF, au pouvoir depuis l’indépendance en 1980.

« Il est vieux désormais. Bien sûr, il ne peut plus marcher maintenant, mais quels que soient ses besoins, nous y répondrons », a déclaré Emmerson Mnangagwa.

« Nous prenons soin de lui. Il est le père fondateur de la nation du Zimbabwe », a-t-il ajouté devant des centaines de partisans de la Zanu-PF, réunis à Zvimba, la région natale de Robert Mugabe, à une centaine de kilomètres à l’ouest de la capitale Harare.

« Il est depuis deux mois à Singapour », où il se rend régulièrement depuis des années pour subir des examens médicaux, a encore dit Emmerson Mnangagwa, âgé de 76 ans.

« Il aurait dû rentrer le 25 octobre mais il ne se sentait pas bien », a-t-il poursuivi. « Mais hier, j’ai reçu un message disant qu’il pensait aller mieux. Il doit rentrer le 30 novembre ».

Emmerson Mnangagwa a succédé il y a un an à Robert Mugabe, contraint à la démission après trente-sept ans à la tête du pays. L’homme fort du Zimbabwe depuis l’indépendance avait dû céder le pouvoir après avoir été lâché par son parti, la Zanu-PF, l’armée et la rue.

Emmerson Mnangagwa était son ancien bras droit, avant d’être limogé du poste de vice-président en octobre 2017, une décision qui avait finalement précipité la chute du plus vieux chef de l’Etat en exercice au monde.

En juillet, Emmerson Mnangagwa a été légitimé par les urnes, mais l’opposition a dénoncé des fraudes lors du scrutin.

Depuis sa démission, Robert Mugabe vit une retraite dorée dans sa luxueuse résidence de Blue Roof à Harare. Ses apparitions publiques sont rarissimes.

Il a toutefois tenu une conférence de presse surprise, la veille du scrutin présidentiel, et laissé entendre qu’il voterait pour le principal opposant Nelson Chamisa, dont il a toujours combattu la formation, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC).

Le lendemain, bon pied bon œil, il s’était rendu dans un bureau de vote de la capitale pour effectuer son devoir de citoyen.

AFP

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo5 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers4 semaines environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers1 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord